samedi 26 janvier 2008

ALLAITEMENT

Anatomie et physiologie de la glande mammaire

Elles sont situées entre sternum et le creux axillaire. Siègent sur le muscle grand pectoral. Le sein s’étend de la 3ème côte en haut à la 6 ou 7ème côte en bas.
Structure des 2 seins ≈ symétrique : 12 cm de hauteur et 10 cm de largeur, volume dépend de chaque individu.
En dessous du centre du sein = mamelon = 10/12 mm de largeur. A ce niveau il y a des pores qui s’abouchent et dans leur continuité à l’intérieur du sein, il y a des canaux excréteurs = canaux galactophores. Autour du mamelon il y a l’aréole de 3 à 5 cm de diamètre. Aréole + mamelon sont + pigmentés que la zone environnante. A l’intérieur du sein se trouvent se corps glandulaire qui se divise en lobes glandulaires qui eux-mêmes se divisent en acinis ( éléments excréteurs ).

I Généralité

Après l’accouchement, ce qui permet à femme d’allaiter c’est la chute hormonale ( oestro et proges ). Elle permet la sécrétion au niveau de l’hypophyse de la prolactine. C’est elle qui va entraîner la sécrétion de lait. La montée de lait se met en place 2 à 3 jours après l’accouchement. Pendant la grossesse, le volume des seins se modifient et certaines femmes ont une sécrétions de colostrum ( liquide coloré jaune ou beige qui apparaît avant la montée laiteuse, riche en ac, glucose et prot ) en fin de grossesse. Mettre au sein le bb dès la salle de naissance ( mettre au pied de la mère, bb monte seul jusqu’au sein pour téter ). Vers le 3ème j, la femme a des seins congestif, douloureux et peut avoir une petite augmentation de tension. Cet état peut durer entre 12 et 24h.

II Lactopoïèse

Hypothalamus






Entretenu par le réflexe hormonale. Point de départ de la fabrication de lait = 1er téter.
La succion de l’enfant provoque des stimuli au niveau des récepteurs du mamelon entraînant une production de lait. Les facteurs émotionnelles et psychiques ont aussi une influence sur la sécrétion de lait.

III Condition de réussite

Mettre l’enfant au sein dès la naissance. Mère doit choisir librement si oui ou non elle veut allaiter. IDE doit travailler sur idées reçues sur allaitement. Laisser l’enfant près de sa mère H24. Laisser l’enfant se nourrir à la demande. La mère doit boire beaucoup d’eau et doit beaucoup se reposer et s’allonger car la fatigue diminue la lactation. Mère doit manger de tout sans exception sauf si aliment ingère ( bb ne boit plus car n’aime pas le goût ). Pas d’alcool et de tabac. Congé car stress pas bon pour lactation. Ne jamais donner de lait à l’enfant en complément car cela tue l’allaitement, bb se rassasie et perd réflexe de succion car le biberon va plus vite donc il préférera le biberon. Bien veiller à l’installation correcte de la mère et de l’enfant, jamais de crevasses.

IV Hygiène

Seins :
Lavage des mains avant de donner le sein, hygiène corporelle correct, pas besoin de laver les seins avant car cela modifie l’odeur des seins car tubercules de Mongomery. Bb peut refuser de téter si pas odeur, sinon lavage à l’eau minérale. Bien sécher le mamelon après tété et ne pas donner de sein + de 10 min au début de l’allaitement. Le bout du sein est un peu fragile et sensible mais par la suite il s’habitue car la texture s’adapte à la traction de la bouche du bb. Veiller à donner les 2 seins au bb.
Vie :
Manger de tout, boire beaucoup et arrêter les excitants. Manger au – 2000cal/jrs avec beaucoup de protéines ( viandes, fromages, œufs, poissons ). Faire des nuits longues et des siestes. Porter des vêtements adaptés à l’allaitement.

V Complications

Irritations des mamelons ( téter trop longue, ne pas retirer l’enfant quand il boit au début ). Crevasses apparaissent après irritations du mamelon. Bien veiller à ce que l’enfant prenne toute l’aréole dans la bouche. Si la mère arrête pour douleur il faut continuer à presser le sein pour continuer la sécrétion. Plus on vidange et plus il y a de lait.
Abcès du sein : infection au niveau d’une crevasse, sein dur et douloureux + T° = arrêt de l’allaitement et ttt = jeter le lait en pressant ou tirant le lait du sein.
Engorgement des seins quand apparition +++ de lait dans les seins qu’on ne peut évacuer = boire moins, proposer de prendre une douche très chaude sur seins tout en faisant sortir le lait car le sein s’assoupli. Quand engorgement diminue remettre l’enfant au sein.

VI Avantages et Inconvénients

Composition du lait varie au cour de la lactation en fonction de l’âge de l’enfant, au cour de la journée, au cour de la tété = qualité très grande du lait maternel ( graisse au début de la tété et glucose à la fin ). Le lait de la mère protège des diarrhée pathologique car il acidifie le bol alimentaire = diminution des germes pathogènes mais bb à des diarrhée physiologiques ( transit accéléré et pas de perte de poids ). Si bb à beaucoup de selles pendant l’allaitement cela se joue sur l’alimentation de la mère. Dans lait = défense immunitaire = Ig.
Favorise relation mère et enfant. De plus c’est vite près et vite digéré.

Début de l’allaitement = difficile à cause des idées reçues et des doutes de la femme + le mal de ventre car contractions utérines ( involution ).
Change souvent du bb car selles +++, de plus selles jaunes, liquide…

VII Sevrage

Pas seulement arrêter de boire le lait de la mère. Sevrage doit être progressif avec une explication à l’enfant. Remplace la tété, par pas beaucoup de lait au biberon.
Si femme ne veut pas allaiter = PARLODEL
Pas besoin de peser l’enfant :
-1er j : 6 repas de 15 à 20 ml de lait
- 2ème j : 6 repas de 30 ml de lait.
- 3ème j : 6 repas de 40 ml de lait.
De 12 à 3 mois inclus = calcul de la ration alimentaire quotidienne / 24h :
Poids de l’enfant en gramme / 10 + 250 = ration en ml par 24h.

Aucun commentaire:

Recherche

Google