samedi 26 janvier 2008

ENDOCRINOLOGIE : LA SURCHARGE PONDERALE

De plus en plus fréquente :

· 40% de la population aux USA
· 16% en France

L'obésité est déterminée par le BMI : > 30 kg/m² (Poids en kg/Taille en mètres au carré).
Créé aux USA à l'initiative des assurances : espérance de vie plus faible.

Deux types d'obésités :

· Androïde
· Gynoïde

Causes essentielles :

· On mange trop
· On bouge moins

Les gènes de l'obésité sont des gènes normaux qui se sont développés pour permettre à l'humanité, au cours de son histoire, de résister aux périodes de famines.
L’obésité des enfants est souvent liée au temps passé devant la télé.

D'abord tenter d'évaluer les conséquences potentielles de la surcharge pondérale de chaque patient.
Les risques, notamment cardio-vasculaires sont très augmentés chez les patients obèses.


Toutes sortes de solutions ont été envisagées :

a) Médicales
Multiples recettes, mais aucune satisfaisante.
Entre autres :
· Amphétamines
· Isoméride : donne des problèmes cardiaques
· Inhibiteurs des lipases : XENICAL, ORLISTAT (pas encore en vente en France)

b) Diététiques
Le but est de diminuer et d'équilibrer l'alimentation.
· Diminuer les graisses.
· Augmenter les fibres.
· Arrêter l'alcool.

c) Psychologiques
Les personnes qui souffrent de surcharge pondérale sont souvent angoissées et culpabilisées.
C'est un facteur aggravant de la prise de poids.

d) Chirurgicales
La réduction gastrique est pratiquée chez des personnes ayant un BMI > 40 kg/m².
60% des patients perdent plus de 30% de leur poids.

Aucun commentaire:

Recherche

Google