samedi 26 janvier 2008

LE SANG / LA LYMPHE

I Généralité

Le sang est un tissu liquide constitué de cellules qui circulent en suspension dans le plasma. Ce sang apporte à chaque cellules des aliments nutritives ainsi que de l’O2 nécessaires à leur fonctionnement et éliminent les déchets = CO2 résultant de leur activités. Il circule dans tous les vaisseaux sauf les vaisseaux lymphatiques.
Le plasma est constitué de glucides, lipides, protides, sels minéraux, d’urée, acides uriques, d’hormones…
Différences entre plasma et sang : plasma = sang – éléments figurés. Il est obtenu par sédimentation grâce à des anticoagulants. Sérum = plasma coagulé obtenu par coa, plasma = fibrinogène.
Eléments figurés = cellules sanguines ( hématies, leucocytes, thrombocytes ). Les GR servent au transport de l’O2. Les GB interviennent dans la lutte contre les agents microbiens et dans la défense immunitaire. Les plaquettes interviennent dans l’hémostase.
Volume sanguin circulant : volume des éléments figurés et plasma. Il est d’ ≈ 70 à 80 ml/kg. Ce volume de GB et plaquettes est négligeable = 2%. Pour mesurer la répartition des GR et du plasma on mesure l’hématocrite ( % de volume des GR / au volume sanguin total ).

II Les éléments figurés du sang

A Origines des éléments figurés

Hématopoïèse : formation des cellules sanguines principalement dans la moelle osseuse. Toutes les cellules du sang sont issues d’une cellule mère ou souche indifférencier ( pluripotente ), principalement dans la MO ( les cellules souches se multiplient par mitose et produisent plusieurs catégories de cellules souches différenciés passant par des stades de maturations où elles acquièrent les caractéristiques et la fonction de cellules adultes ). Les cellules souches différenciés donnent chacune un type de cellule.
Les ganglions lymphatiques, la rate, le thymus, les formations lymphoïdes annexes au tube digestif qui produisent aussi des cellules lymphoïdes. La MO se trouve surtout dans les épiphyses des long os.

B Etude des éléments figurés

La NFS ( ou hémogramme ) permet d’étudier des éléments figurés du sang ( nécessite un anticoa ). Permet une étude quantitative et qualitative.




1 Etude quantitative

Les GR :
S’intéresse à leur nombre. Taux d’hémoglobine, si en dessous de 12g/ on parle d’anémie.
VGM = Hématocrite / nombre de GR
Réticulocytes ( GR immature ) étude de la manière de produire de la MO ( normale est 1% à peu près du total des GR soit 50 000/mm3 ).
Les GB :
4000 à 10 000/mm3, polynucléaires ou granulocytes, mononucléaires : monocyte et lymphocyte.
Les plaquettes :
150 000 à 400 000/mm3, si inf à 150 000 = risque hémorragique, si sup à 400 000 = risque de thrombose.

2 Etude qualitative

Les GR :
Forme d’un disque biconcave, pas de noyau. La membrane des GR porte des antigènes qui déterminent le groupe sanguin. Dans le cytoplasme il y a l’hémoglobine ( prot ) contenant du fer. Cellules fragiles ( ne pas secouer un tube à prélèvement car risque d’hémolyse ).
Les GB :
Ont à la surface de leur membrane des antigènes HLA qui permet de classer les tissus ( en cas de greffe ). Polynucléaire : noyau polylobé, cytoplasme avec granulations qui déterminent leurs nominations.
Les plaquettes :
Petits éléments de formes variables, sans noyau, représentant des fragments de cellules.

C Durée de vie

GR vit 120 jrs, il est détruit dans la rate et le foie par les macrophages. Plaquettes vivent 8 à 10 jrs, GB polynucléaire = 12h dans la circulation et 4 à 5 jrs dans les tissus, lymphocytes = 2 à 3 jrs et monocytes = 2 à 3 jrs + 90 jrs dans les tissus.

D Le rôle

1 Les GR

Transport de l’O2 depuis les poumons vers les tissus et inversement, par l’intermédiaire de l’Hb, rôle d’oxygénation tissulaire. Dans la MO, érythroblaste est le précurseur à la formation du GR ; Le rein fabrique l’érythropoïétine qui accélère la fabrication des GR.



2 Les GB

Lutte, fonction défensive principalement contre les bactéries et étrangers.
Les polynucléaires ont une activité anti-bactérienne, les éosinophiles luttent surtout contre les parasites ou les réactions allergiques. Le polynucléaire est actif grâce à 5 propriétés : mobilité, diapédèse, chimiotactisme, phagocytose et bactéricides.
Les mononucléaires ont un rôle de phagocytose car ils vont dans les tissus où il devient macrophage. Le lymphocyte à un grand rôle dans l’immunité : lymphocyte B intervient dans immunité humorale ( sécrétion d’anticorps ), le lymphocyte T intervient dans l’immunité cellulaire ( cytotoxique au contact de la cellule étrangère libèrent aussi des médiateurs ).
Les plaquettes jouent un rôle dans l’hémostase ( arrêt des saignements ).

III Le plasma

A Composition

90 % d’eau, nutriments = glucose ( 3,3 à 5,5 mmol/L ), lipide = ( 5 à 7,5 g/L ), protéine ( 65 à 75 g/L ) = électrophorèse des prot ( albumine, globuline et fibrinogène ).Déchets : urée et créatinine. Hormones, facteurs de coagulation, électrolytes ou sels minéraux ( natrémie, kaliémie, chlorure, réserve alcaline, calcémie ) on fait un ionogramme sanguin pour obtenir les dosages.

B Rôle

1 Maintient de l’équilibre acido-basique

Grâce à des substances tampons ( bicarbonates ). La notion de pH définit cet équilibre. PH sanguin : 7,38 à 7,42. Si inf à 7,38 = acidose. Si sup à 7,42 = alcalose

2 Maintient de la pression oncotique

Grâce à l’albumine il y a une pression qui est exercé par les prot pour retenir l’eau dans les vaisseaux.

3 Rôle dans l’hémostase

Grâce aux facteurs de coagulations plasmatiques.

4 Rôle dans la défense immunitaire

Grâce aux anticorps ( globulines )

5 Rôle dans la régulation hormonale

Parce qu’il est constitué à 90% d’eau qui absorbe la chaleur ou le froid.

LA LYMPHE

I Généralité

La lymphe est un liquide incolore qui remplit les vaisseaux lymphatiques. Elle est issu du sang et contient les mêmes substances que le sérum sanguin + des leucocytes. On la trouve dans les espaces intercellulaires et dans les vaisseaux / canaux lymphatiques. Les vaisseaux lymphatiques drainent un espace lymphatique, traversent des ganglions et ramènent la lymphe dans la circulation veineuse.

II Rôle

Rôle de drainage et d’épuration ainsi que de défense ( car les ganglions lymphatiques retiennent les microbes absorbés par la lymphe ). Rôle nutritif également car elle apporte au sang les graisses absorbées au niveau des chylifères de l’intestin grêle.

Aucun commentaire:

Recherche

Google