dimanche 27 janvier 2008

L'OSTEOPOROSE

Déminéralisation des pièces osseuses.
Diminution du tissu osseux.
Se caractérise à la radio par une déminéralisation.
Augmentation de la porosité des os.
Ils deviennent plus fragiles, plus friables.

Plusieurs types d'ostéoporose :


i - l'ostéoporose primitive commune

1) définition

Ostéoporose présénile avant 55 ans ; sénile après 65 ans.
Elle est généralement post-ménopausique chez la femme.

Premières manifestations cliniques surviennent en général 6 à 10 ans après la ménopause.
· Soit naturelle
· Soit par castration chirurgicale : hystérectomie

Les femmes qui ont une ménopause précoce ou castrées chirurgicalement sont les plus exposées.

2) Symptomatologie

Douleurs, surtout du rachis lombaire.
Augmentées à la station ou au mouvement prolongés.
Douleurs d'origine mécanique, plus fortes que celles de l'arthrose.
Rigidité rachidienne importante.

3) Examen radiographique

Trois types de signes :

a) Déminéralisation radiographique
Rachis lombaire.
Hypertransparence osseuse au niveau des vertèbres. On parle de vertèbres de verre.
Vertèbres striées et bordées, comme surlignées au crayon noir.

b) Modification de la forme des vertèbres
Elles s’aplatissent en galettes.
Prennent un aspect cunéiforme

c) Fissures et fractures spontanées des vertèbres
Vertèbres
Col du fémur
Poignets : Pouteau-Colles
Côtes.

4) ÉVOLUTION de la maladie

Évolue par poussées, s'accompagnant de tassements vertébraux.
Douleurs importantes.
Maladie très invalidante, désocialisante.

5) Examens

a) Bilan phosphocalcique
· Calcémie (normale)
· Phosphorémie
· Phosphatases alcalines (PAL)
· Calciurie
Seule la calciurie est augmentée.

b) Densitométrie osseuse
Mesure de la raréfaction du tissu osseux.
L'ostéoporose de la femme jeune est exceptionnelle.
Souvent liée à une castration chirurgicale.


ii - Ostéoporoses secondaires

De nombreuses maladies peuvent donner des ostéoporoses.

a - OSTÉOPOROSES endocriniennes

1) étiologie

a) Hyperthyroïdie

b) Hypercorticisme
Déminéralisation de l'os par la cortisone.

c) Maladie de Turner
Nanisme et aspect infantile.
Anomalie du caryotype humain : 45 chromosomes au lieu de 46.
Ménopause précoce.

d) Maladies métaboliques
Diabète.

e) Maladies digestives
· Malabsorptions digestives
· Gastrectomisés
· Cirrhose

f) Immobilisation prolongée

g) Traitements prolongés par :
· Corticoïdes
· Héparines

2) Traitement

a) Curatif

n Le fluor50 mg par jourIl va stimuler les ostéoblastes.

n Le calcium1 g par jourOn l'associe à l'administration de fluor
· Car ce dernier inhibe l'absorption du calcium.
· Il déminéralise à son tour au bout d'un certain temps

n Vitamine D pour favoriser l'absorption du calcium8000 UI par jour

n Traitement séquentielRétablit l'équilibre entre le travail des ostéoclastes et ostéoblastes.Phosphore : 1,5 g par jourCalcitonine : 50 UI/jour pendant 5 jours toutes les trois semaines.

Entre 1 an mini et 2 ans maxi
25% des femmes ne répondent pas au traitement.

b) Traitement préventif
Traitement de toutes les femmes ménopausées par administration d’œstrogènes.
Traitement substitutif d'œstroprogestatifs.

n Œstrogènes pendant les 25 premiers jours du cycle
· Patch cutané
· ŒSTROGEL

n ProgestéronePROGESTAN10 derniers jours du cycle

On reconstitue un cycle de 25 jours.
Calcitonine en préventif : 1 injection par semaine toutes les 3 semaines tous les 6 mois

c) Kiné
· Remobilisation
· Rééducation

d) Contre-indications
Antécédents de cancers hormono-dépendants
· Utérus
· Sein

Aucun commentaire:

Recherche

Google