samedi 26 janvier 2008

TROUBLES DU RYTHME

I Rappel

Cellules card : excitabilité, autonomisme et conduction. Electrophysiologie cellulaire = propriété cellulaire au niveau de la membrane qui possède des canaux permettant le passage des ions entraînant des flux électriques.
Le cœur possède un tissu de conduction spécifique ( cf tissu nodal, notion de pace maker ).

II ECG normal




III Examen clinique

Symptômes : palpitations, lipothymie ( malaise sans perte de conscience ), syncopes, angor et dyspnée.
Examen : peut être normal, présenté un état de choc ou mener vers l’ACR ( arrêt card respi ). Tolérance variable d’un patient à l’autre, en fonction du cycle cardiaque et de la cadence ventriculaire. Le trouble du rythme cache souvent un autre mal.

IV Examen complémentaire

ECG ( D2 rong ), HOLTER ( QRS enregistrer sur 24h pour déceler les troubles para systolique), épreuve d’effort, potentiels tardifs ( amplifie signal à la fin QRS peu trouver des zones tardives ), ETO, EEP ( exploration électrophysiologique ) ou endocavitaire en milieu spé. Utilisation d’une sonde qui va dans le cœur pour faire ECG.
Examens non spécifiques ( cardiopathie sous jacente ) dans certains cas : ETO, ETT, coronarographie.
Bilan biologique : NFS, iono( K+ +++ ), TSH.

V Bradycardies ( < 50 bpm )

Sinusales ( pace maker physiologique à un automatisme qui est moindre ) = malaise vagale.
Auriculaires ( bloc sino auriculaire ), dans l’oreillette même avec vieillissement en général, peut être conséquence d’un ttt médoc.
Bloc auriculo ventriculaire ( BAV ) +++ : toxique/ médoc, infectieux ( viral ) rare, ischémique myocardique ( particulier infarctus ), post op.
Chroniques : congénitales ( rares ), dégénératifs.

Ttt : - spé
- non spé = ATROPINE ( 2mg max ), ISUPREL ( catécholamine ), EES temporaire ( extrêmement électro systolique temporaire ), définitif = pace maker mécanique ( contrôle tout les 6 mois ).

VI Bloc de branche

Aspect ECG particulier ( QRS élargi )





Valeur sémiologique variable ( dans certain nombre de cas permet de mettre en évidence une cardiopathie sous jacente ).

VII Tachycardie ( > 90 bpm )

Sinusales : physiologique ( effort émotion ), adaptatives ( anémie, IC, infection, hypoxie ), toxique ( médoc, surtout les βstimulants ).
Tachy supra ventriculaire ( QRS fins ) : ACFA (arythmie complet avec fibrillation auriculaire) , Flutter, TSA ( tachy systolique auriculaire ), BOUVERET ( ou tachy jonctionnelle ).
Tachy ventriculaire ( QRS large > 0,12 ) :
- Souvent mal tolérées +++ ( angor, choc, insuff card voir card ).
- Cardiopathie ischémique fréquente ( mal coronarien souvent sous jacent ).
- Peut dégénéré vers une fibrillation ventriculaire = mort subite.

Ttt : - spé ( correction d’un anémie, recharge K+ etc…).
- non spé pharmaco : anti arythmie = 4 classes ( efficace, dangereux à manipulé, donne effet pro arythmie ) :
o Classe I : SERECOR, FLECAINE, CEPRALAN, RYTHMOL
o Classe II : βbloquant
o Classe III: CORDARONS, peut donner des hyper ou hypothyroïdie.
Non pharmaco : CEE +++ ( choc électrique externe ). Ttt d’urgence de toutes les tachycardies ( SV ou V ) mal tolérées +++ et plus récemment ( TV, FV ).
DAI : défibrillateur auriculaire interne, délivre un choc interne.

VIII Extra systole

QRS prématurés, fins ( ES SV ) ou larges ( ESV ), significations et symptômes variables.

IX Fibrillation ventriculaire +++

Perte totale de la fonction de pompe = mort subite.
= arrêt card, ECG désorganisée, choc électrique externe de toute urgence ( coup de poing sternal ), si échec : masse card externe, ventilation, ADRE, +/- CARDERONE et nouveaux CEE.

Aucun commentaire:

Recherche

Google