dimanche 27 janvier 2008

UROLOGIE - NEPHROLOGIE : LA TRANSPLANTATION RENALE

La première greffe rénale a été faite en URSS en 1933, mais sans respecter le groupe sanguin : échec.
Première transplantation en France en 1951.
Échecs au début.
Progrès depuis la découverte de la corticothérapie.


i - le receveur

C'est un patient en insuffisance rénale chronique terminale.

1) L'âge

On greffe les enfants avant même de les mettre en hémodialyse.
On ne greffe jamais avant 18 mois.
Il n'y a pas d'âge supérieur limite : la décision est prise au cas par cas.
On peut greffer le rein d'un adulte sur un enfant de 3 ou 4 ans.

2) Néphropathie initiale

On peut greffer n'importe quelle type de néphropathie.
Chez le diabétique, on fait une double transplantation rein/pancréas.
Certaines néphropathies peuvent récidiver après une greffe.

3) Contre-indications

· Infections
· Maladies malignes

4) Préparation du receveur

On prépare en même temps le patient à la dialyse et à la greffe rénale.

a) Bilan cardio-vasculaire
· État du myocarde
· Artères cervicales
· Membres inférieurs

Il va y avoir pendant l'intervention une grande surcharge volémique incompatible avec une insuffisance cardiaque.

b) Sérologie
· HIV
· Hépatites

c) ORL

d) Stomato

e) OPH
Corticothérapie.

f) Digestif
Fibroscopie gastrique et duodénale.


ii - Le donneur

a) Sur un cadavre
Éviter de prendre sur un donneur de plus de 50 ans.
Interrogatoire de la famille :
· Problème uro-néphrologique
· Prise médicamenteuse
· HTA
· Lithiase rénale
· Sérologie

Avoir par le service de réanimation des informations sur :
· La diurèse
· Les médicaments absorbés

b) Donneur vivant
De préférence sur la fratrie : plus de chance de succès (système HLA)

iii - la greffe

1) Les critères

a) Système HLA
Au moins 3 identités semblables dans le système HLA.

b) Cross match
On croise les lymphocytes du donneur prélevés dans la rate ou un ganglion, avec le sérum du receveur.
Si le cross match est positif, on ne peut pas greffer.

2) L'intervention

· Uretère avec vessie
· Artère avec artère iliaque primitive ou externe
· Veine avec veine iliaque primitive ou externe

iv - Complications

1) Complications précoces

Complications vasculaires : thrombose de l'artère ou de la veine rénale.

a) Le rejet suraigu
Au moment du déclampage, le rein devient pâle.

b) Rejet aigu
Survient vers le 5ème jour après la greffe.
· Augmentation de la créatinine plasmatique
· Diminution de la diurèse
· Hypertension artérielle

2) complications tardives

· Hypertension artérielle
· Complications infectieuses
· Rejet chronique
· Récidive de la néphropathie initiale
· Sténose de l'artère rénale
· Sténose des voies excrétrices
· Complications osseuses : nécrose de la tête fémorale à cause des corticoïdes
· Lymphomes : causés par le sérum antilymphocytaire utilisé contre le rejet

Aucun commentaire:

Recherche

Google