samedi 26 janvier 2008

ANATOMIE : LA BOUCHE

Objectifs:

1) Donner la composition de la cavité buccale.
2) Définir le rôle du voile du palais.
3) Citer les nerfs permettant l'innervation de la langue.


Plan du cours:

DÉFINITION
I - LE VESTIBULE BUCCAL
II - LA CAVITÉ BUCCALE
III - LE PALAIS
IV - LA LANGUE



DÉFINITION

La bouche est constituée de 2 parties:
. le vestibule buccal,
. la cavité buccale.

1) LE VESTIBULE BUCCAL

Il est limité par les joues et les lèvres d'une part et les arcades gingivo-dentaires d'autre part.
L'ensemble constitue une paroi musculaire extrêmement mobile.
A la hauteur de la 2ème molaire supérieure, on observe dans la paroi interne des joues un petit orifice. Il s'agit du conduit excréteur de la glande parotide qui débouche dans le vestibule buccal.

2) LA CAVITÉ BUCCALE

a) Elle est limitée vers le haut:
Par la voûte du palais dur et le voile du palais ou palais mou.

b) Elle est limitée en bas
Par la langue et le plancher buccal. Celui-ci est formé d'une lame musculaire épaisse, tendue entre les 2 branches du maxillaire inférieur et de l'os hyoïde.
L'os hyoïde est unique en son genre: il ne s'articule avec aucun autre os.
Il est lié à l'apophyse styloïde du temporal par des ligaments et des muscles.
Il est situé dans le cou entre le mandibule et le larynx.
Il soutient la langue et sert de point d'attache à certains de ses muscles.

c) Elle est limitée en arrière
Par l'isthme du gosier qui est formé par les 2 piliers postérieurs du palais.
Il existe également en avant, des piliers antérieurs. Sur les côtés sont les joues.

3) LE PALAIS

Les 2/3 antérieurs forment le palais dur.
Le tiers postérieur forme le palais mou.
Le palais dur est constitué d'une lame osseuse.
Le palais mou, ou voile du palais est dans la continuité du palais dur.
Sur le bord postérieur se trouve la luette qui, lorsque le palais est relâché, se pose sur la langue.
De la luette, partent 2 piliers membraneux.
Entre les deux, et de chaque côté sont les amygdales.
Le voile du palais joue un rôle important lors de la déglutition, car il se plaque contre la paroi du pharynx, isolant de cette façon la voie aérienne de la voie digestive.

4) LA LANGUE

La langue est saillante dans la cavité buccale.
Elle est mobile en raison des nombreux muscles qui la constituent.

On observe 3 régions:
. la racine,
. le dos,
. la pointe.

Les muscles de la langue sont au nombre de 17.

Les nerfs:
. le grand hypoglosse,
. le lingual,
. le glosso-pharyngien facial.

La face dorsale de la langue comprend une partie supérieure et une partie postérieure, séparées l'une de l'autre par une frontière en forme de V ouvert en avant et appelé V lingual.
Le V lingual est formé de 9 papilles gustatives volumineuses, appelées papilles caliciformes.
La partie supérieure, située en avant du V lingual est hérissée de papilles gustatives plus petites.

Aucun commentaire:

Recherche

Google