samedi 26 janvier 2008

ANATOMIE : L'OREILLE

I - ANATOMIE

A - L'OREILLE EXTERNE

1) LE PAVILLON

Relief cartilagineux.

2) LE CONDUIT AUDITIF EXTERNE

Il mesure environ 3 cm
Tissu fibro-cartilagineux
Tissu osseux
Garni de poils

B - L'OREILLE MOYENNE

C'est un milieu aérien
Située entre l'oreille externe et l'oreille interne
Elle comprend:
. Le tympan
. Le marteau
. L'enclume
. L'étrier
. La fenêtre ovale

C - L'OREILLE INTERNE

Milieu liquide
Appareil cochléo-vestibulaire

1) LA COCHLÉE

Organe de l'audition
Elle ressemble à un escargot; on l'appelle aussi le limaçon
Elle est divisée en 3 canaux longitudinaux:
. La rampe vestibulaire
. La rampe tympanique
. Le canal cochléaire

Le liquide que contient le canal cochléaire s'appelle l'endolymphe.
Celle-ci est très riche en potassium; très différente des autres milieux de l'organisme

Le canal cochléaire contient 2 types de cellules ciliées:
. Les cellules ciliées internes qui captent les sons (phénomène passif)
. Les cellules ciliées externes qui amplifient les sons (phénomène actif)

2) L'APPAREIL VESTIBULAIRE

Organe de l'équilibre
Il est constitué de :
. L'utricule
. Le saccule
. Les canaux semi-circulaires

Les canaux semi-circulaires sont au nombre de trois
Ils sont perpendiculaires les uns par rapport aux autres
Ils délimitent les trois plans de l'espace


II - PHYSIOLOGIE

A - PHYSIOLOGIE DE L'AUDITION

1) BUT

Transformer une onde sonore en un signal biologique
L'oreille transmet l'onde aérienne et l'amplifie
Elle la transforme en onde liquidienne puis en impulsion électrique

2) TRANSMISSION ET AMPLIFICATION

C'est le rôle de l'oreille externe et de l'oreille moyenne

Rapport d'amplification:
. Rapport de surfaces entre le tympan et la fenêtre ovale: 25 fois
. Amplification du mouvement par les osselets: 7 fois

Rôle de protection et de filtrage:
. L'étrier possède un muscle qui s'appelle le muscle stapédien
. Celui-ci assure le filtrage des sons en bloquant les mouvements trop violents

Passage du milieu aérien au milieu liquidien
Aération de la caisse par la trompe d'Eustache

3) TRANSDUCTION ET PERCEPTION

Transformation de l'onde sonore en signal électrique
La platine de l'étrier transforme le mouvement du tympan, amplifié par les osselets, en onde liquidienne
Ces ondes sont différentes en intensité et en fréquence en fonction des sons
Les cellules ciliées internes sont sensorielles (rôle passif)
Les cellules ciliées externes amplifient (rôle actif)
Chaque cellule ciliée interne le long du limaçon capte une seule fréquence
C'est la tonotopie
Plus on avance le long du limaçon, plus le son perçu est grave (basses fréquences)
Un système d'amortissement des ondes est assuré par la fenêtre ronde

Schéma

B - PHYSIOLOGIE DE L'ÉQUILIBRE

1) BUT

Transformer les accélérations de la tête et l'effet de gravité en signaux biologiques

2) ORGANES

Ils sont au nombre de 5:
. Les 2 macules situées l'une dans l'utricule et l'autre dans le saccule
. Les 3 crêtes ampulaires situées dans les ampoules à l'extrémité des canaux semi-circulaires

a) Les macules
Elles réagissent aux accélérations linéaires
Elles sont perpendiculaires les unes par rapport aux autres
Ce sont des membranes sensorielles composées de cellules ciliées
Celles-ci sont surmontées de charges lourdes: les otolithes

b) Les crêtes ampulaires
Chaque canal semi-circulaire est terminé par une ampoule qui contient une crête ampulaire
Ces crêtes réagissent aux variations angulaires


III - LES MÉTHODES D'EXPLORATION COCHLÉO-VESTIBULAIRE

A - EXAMENS

1) COCHLÉAIRES

a) Otoscopie
Examen du conduit auditif externe

b) Acoumètrie
Pratiquée avec un diapason

Épreuve de Weber:
Application du diapason ou milieu du front
. Si le son est entendu au milieu, l'audition est normale
. S'il est latéralisé, il y a un problème

Épreuve de Rinne:
On compare:
. La conduction aérienne (diapason en l'air devant l'oreille)
. La conduction osseuse (diapason sur l'os derrière l'oreille)
Il court-circuite l'oreille externe et moyenne

2) VESTIBULAIRES

a) Déviation des index
Vérification de l'équilibre

b) Nystagmus
Saccades oculaires liées à des vertiges

c) Épreuve de Romberg
On demande au patient de marcher d'avant en arrière
Il se déplace en étoile

d) Manoeuvres positionnelles

B - AUDIOMETRIE

Voix chuchotée: 20 décibels
Voix normale: 40 dB
Un avion à réaction: 80 dB

On parcourt la bande sonore de 125 à 8000 Hertz et on voit à quel niveau sonore le patient l'entend
. En conduction aérienne (casque)
. En conduction osseuse (en appui sur l'os derrière l'oreille)
On trace deux courbes
La perception aérienne est toujours plus faible que la conduction osseuse
Dans le meilleur des cas:
. La conduction aérienne est égale à la conduction osseuse
. La courbe oscille en dessous de 20 dB

C - DEUX TYPES DE SURDITÉ

1) RINNE

a) Surdité de transmission
Rinne ouvert
Il y a un écart entre conduction aérienne et conduction osseuse
Trouble de l'oreille externe ou moyenne

b) Surdité de perception ou de transduction
Rinne fermé: pas d'écart entre la conduction aérienne et la conduction osseuse
Courbe basse: il faut plus de décibels pour que le son soit perçu
Trouble de l'oreille interne

2) WEBER

a) Surdité de transmission
Le weber est latéralisé du côté atteint
En effet: l'oreille interne, du côté touché, est habituée à mal entendre
Elle a tendance à amplifier les sons

b) Surdité de perception
Le Weber est latéralisé du côté sain

Aucun commentaire:

Recherche

Google