samedi 26 janvier 2008

LES ANGIOGRAPHIES

I L’angiographie numérisée = artériographie numérisée

1) Définition
C l’opacification des artères après injection d’un prod de contraste par IV. Les images sont traitées informatiquement. 2 avantages : ponction d’une veine périphérique et non d’une artère, injection d’une quantité moindre de prod de contraste.
Patient doit coopérer pendant l’exam en restant immobile tout le temps ( par moment arrêt de la respiration pendant 15 à 30s ).

2) Déroulement
Consentement éclairé et écrit.
Avant : explication sur l’exam, patient à jeun 4h avant ( risque de nausées ), savoir si patient est allergique à l’iode, si allergie voir protocole du service.
Pendant : en salle de radio, ponction d’une veine, injection du prod de contraste, prise de clichés radio.
Fin : prise du pouls, TA, surveillance de la diurèse, faire boire le patient.

II L’angiographie pulmonaire

1) Définition
Etude radio de la circulation pulmonaire après injection d’un prod de contraste iodé dans le tronc de l’artère pulmonaire ou sélectivement dans l’une de ses branches que l’on atteint par ponction veineuse ( cathétérisme droit ) = point fémoral ou huméral.
Exam de référence pour les diag des embolies pulmonaires.

2) Déroulement
Avant : La veille de l’exam on fait un bilan sg ( hémostase, NFS plaquettes, iono, urée, créatinine, groupe rhésus + agglutinines irrégulières, glycémie ), radio pulmonaire, ECG, consultation d’anesthésie pour auscultation cardiaque, pouls, TA, T°, poids. Dépilation ou rasage au niveau du point de ponction, pas de vernis sur les ongles. Préparation psychologie. Patient à jeun 6h avant exam. Le jour de l’exam, préparer le dossier ( résultat d’exam, consentement…), vérifier que la toilette est faite, pas de bijoux et prémédication selon PM pour calmer le patient. Pouls, TA, T°. Pose d’une perf dans une veine périphérique de bon calibre avec solution glucosé à 5%.
Pendant : ponction de la veine fémorale, monter du cathé jusqu’à la cavité card droite puis tronc de l’artère pulmonaire. Se fait sous surveillance constante et avec un amplificateur de brillance ( progression du cathé ). Injection du prod de contraste iodé, cliché puis on retire le cathé, la sonde…Pansement compressif.
Fin : repose stricte au lit pendant 24h ( risque hémorragique ), sonnette, installer son environnement, ne pas plier la jambe du coté ponctionnée pendant 6 à 12h. Surveillance du pouls aine, tension pour dépister tous troubles du rythme et hypotension. Surveillance du faciès, téguments, douleurs. Etat du pansement ( hémorragie ), hématome. Surveillance de la diurèse et perf, ECG de contrôle, T° toutes les 4h, pouls pédieux, poplité aux 2 jambes.
Lendemain : 1er levé avec IDE, constantes, enlève le pansement compressif et on met un pansement propre occlusif.

III La phlébocavographie

1) Définition
Exam radiologique qui visualise le système veineux des membres inf, après injection d’un prod de contraste dans une veine du dos du pied.

2) Préparation du patient
A jeun 4h avant exam, vérifier si pas d’allergie à l’iode, prémédication avant exam ( pas obligatoire ), transport patient au lit, demande remplie par med.

3) Déroulement de l’exam
Dure 30 à 90 min en radio vasculaire, décubitus dorsal, cathétériser une veine superficielle du dos du pied, injection du prod de contraste à débit constant en IV. Prise de clichés pour suivi de la progression du prod de contraste. Après surveillance comme autre exam ( urine …)

IV L’angio scanner
Exam tomodensitométrique avec injection intra vasculaire du prod de contraste, patient à jeun.

V L’angio IRM
Technique utilisant la résonance magnétique nucléaire avec injection de prod de contraste.

Aucun commentaire:

Recherche

Google