samedi 26 janvier 2008

LES STIMULATEURS CARDIAQUES

I Rappels anatomiques

Cf tissu nodal.
Pace Maker : le stimulateur cardiaque est un dispositif fournissant à intervalle précis des impulsions électriques correspondant à celles qui manquent ou qui sont trop espacées dans le système de conduction du cœur. Il est + souvent implanté dans l’organisme mais il peut être externe pour un usage transitoire d’urgence.

II Indications

a) Cœur trop lent
Bradycardie ou bradyarythmie ( inf à 50 btts/min ). Stimulation permanente ( 70 à 80 btts/min).

b) Interruptions des impulsions entre les oreillettes et les ventricules
BAV complet = absence de stimulation des ventricules.
BAV partiel = pace maker sentinelle.

III Matériel descriptif du stimulateur.

a) Le générateur d’impulsion = pile ou boîtier
Comprend une pile au lithium ( 5 à 10 ans ) + circuit de réglage. Boîtier en titan 30 à 70g.

b) Le fil électrode
Constitué d’une spire métallique recouverte d’un isolant et se termine par une extrémité en carbone ou en platine surmontée de petites barbes pour l’accrocher au niveau de l’endocarde. Les électrodes sont vissées sur le générateur d’impulsions. Si 2 électrodes = stimulateur à double chambre.
Fonction : écouter le rythme spontané et stimuler le cœur ( si besoin ). La PM est faite en fonction de ces 2 éléments.

IV L’intervention

Se fait sous anesthésie locale. Douche bétadinée pour le patient + désinfection locale.
2 étapes :
- Montée de la sonde : se fait dans une veine au plis de l’épaule ( veine céphalique ou veine sous claviére droite ). Sous contrôle d’un radioscope dans l’OD ou le VD et fixation. Test si correct.
- Pose du boîtier : stimulateur est posé sous la peau préalablement décollée au creux de l’épaule, sous la clavicule D ou le grand pectoral. Intervention qui dure 45 à 60 min. Le patient peu se levé le lendemain. Hospit de 4 à 6 jours.

V Complications

Hématomes ( fréquents mais sans danger ), inflammations ( au niveau du point de fixation du boîtier ), infections ( fixation de germes sur le boîtier ), phlébite, défaillance du stimulateur, déplacement de la sonde.

VI Surveillance

Locale : cicatrice et fil, bain et douche autorisée à partir du 15ème jours.
Appareil : contrôle 1 mois à 6sem après implantation puis tout les 6 mois. Au 3ème mois réglage définitif, ECG pour vérification ( présence de spires suivi de QRS ).

VII Education du patient

Rôle IDE.
Conseils : avoir toujours carnet du pace maker sur lui ( contenant caractéristiques du stimulateur et de l’électrode + date et résultat des autres RDV ).
Précaution à prendre : pas d’aimants, éviter exam à résonance magnétique, pas de soleil sans protection du p boîtier, attention aux arceaux antivols dans les magasins et éviter les mouvements +++ du côté de la pile.
Précaution médicale : chaque RDV présenter le carnet de surveillance, pas d’IRM, pas de bistouri électrique.

Aucun commentaire:

Recherche

Google